betterave:-suite- indications et précautions

Publié le par santé culinaire chez amira

Atouts et indications:

    La betterave rouge est un aliment alcalinisant nutritif, énergétique, tonifiant et reminéralisant qui :
  
• régularise les fonctions hépatiques (action liée à la présence de bétaïne) ;
  
• favorise le transit intestinal grâce à sa richesse en fibres alimentaires ;
  
active le métabolisme général (action liée à la glutamine). 

INDICATIONS PRINCIPALES :

      La betterave rouge sera privilégiée dans l'alimentation dans toutes les circonstances suivantes :

  1) Chez le bien-portant - 

   Pour améliorer le transit intestinal et augmenter la capacité de résistance de l'organisme. 

 
2) Chez le mal portant - 

   Indications générales:
 
    • Asthénie en général et convalescences en particulier. 
    • État de déminéralisation

   — Indications particulières:

   
Sphère digestive: Digestion difficile - Troubles hépatiques et vésiculaires - Paresse intestinale.

REMARQUES IMPORTANTES –Précautions- :
  --
 La betterave rouge contenant de l'acide oxalique (200 mg aux 100 g en moyenne), elle est
   déconseillée aux personnes souffrant de lithiase rénale oxalique.

  --
 Le pigment de la betterave rouge qui lui donne sa couleur caractéristique, la bétanine, n'appartient pas
   au groupe des anthocyanes (les pigments rouges les plus répandus dans le règne végétal). Ce pigment de
   nature azotée est éliminé partiellement par voie urinaire, ce qui explique la couleur foncée que peut prendre
   l'urine quand on consomme de grandes quantités de betteraves rouges. La bétanine, qui est dotée de
   propriétés colorantes particulièrement puissantes, constitue le "rouge de betterave", un colorant utilisé dans
   l'industrie pharmaceutique et autorisé comme additif alimentaire (désigné par le numéro de code E 162).

-- Vitamine K et anticoagulants

Les feuilles de betterave contiennent une quantité élevée de vitamine K. Cette vitamine, nécessaire entre autres à la coagulation du sang, peut être fabriquée par l’organisme en plus de se trouver dans certains aliments. Les personnes prenant des médicaments anticoagulants, par exemple ceux commercialisés sous les appellations Coumadin®, Warfilone® et Sintrom®, doivent adopter une alimentation dans laquelle le contenu en vitamine K est relativement stable d’un jour à l’autre. Si des feuilles de betteraves sont consommées, la portion ne doit pas dépasser 125 ml (1/2 tasse) crues, ou environ 60 ml (1/4 tasse) cuites. Il est fortement conseillé aux personnes sous anticoagulothérapie de consulter une diététiste-nutritionniste ou un médecin afin de connaître les sources alimentaires de vitamine K et de s’assurer d’un apport quotidien le plus stable possible.

Conservation :

Réfrigérateur : une ou deux semaines au réfrigérateur, dans un sac de plastique perforé.

Congélateur : les cuire, les couper en tranches ou en cubes et les mettre dans un sac à congeler.

Déshydrateur : lors de la dernière guerre mondiale, on a découvert que la betterave était, parmi tous les légumes, celui qui se séchait le mieux. La couper en fines tranches et la mettre au déshydrateur ou dans un four réglé à basse température et dont on aura laissé la porte légèrement ouverte.

 

Publié dans aliments et santé

Commenter cet article