oignon: interet nutritionel

Publié le par santé culinaire chez amira

 

Intérêt nutritionnel :

On délaissera les oignons présentant des germes, des taches humides ou des coups. Conservés en lieu frais, sombre et sec, les oignons peuvent se garder plusieurs semaines.

Les pôles d’intérêt principaux des oignons sont :

De faible apport calorique, long à digérer, riche en fibres, c'est un des aliments minceur les plus appréciés et utilisés.
Sa haute teneur relative en vitamine C, E et B (y compris la B12) et la provitamine A, en font un aliment indispensable à la croissance et à l’entretien de l’organisme entier.
En plus, sa teneur en sélénium est reconnue et suffisante pour limiter le vieillissement prématuré des tissus.
L’importance des fibres dans le processus de digestion est bien connu avec ses 2 %, l’oignon est dans la catégorie des meilleurs légumes, tant cuit que cru.
La grande quantité de potassium et les glucides essentiellement sous forme de fructosanes en font un légume qui tient au corps et est excellent diurétique surtout rénal. Il est donc indispensable dans les régimes amaigrissants.
Dans les cas d’anorexie, étant donné sa complexité minéralogique et vitaminique, il traite le manque d’appétit.


PHARMACOPEE :

Usage interne                                                                                


• Affections urinaires
• Anémie
• Antibiotique
• Antifongique (les mycoses)
• Dommages causés par la nicotine
• Fermentations intestinales
• Lithiases urinaires
• Manque d'appétit (inappétence)
• Prévenir l'athérosclérose
• Régulation du cycle menstruel.
• Renforce les défenses immunitaires
• Vermifuge

• Maux de gorge et rhume
 :

- Préparer un sirop en faisant bouillir pendant 10 minutes 100 g d'oignon haché dans 200 ml d'eau.
- Filtrer.
- Ajouter 1 c. à soupe de miel et faire mijoter jusqu'à l'obtention d'un sirop épais.
- Prendre de 4 à 6 c. à thé par jour.


Usage externe :

• Antifongique (les mycoses)
• Brûlures
• Crevasses

• Infections cutanées (abcès, furoncle, Panaris, et..) : Cataplasme d'oignon cuit à l’huile d’olive ( c’est la recette de ma grand-mère ) 
• Piqûres d’insectes.
• Plaies cutanées
• Verrues
• Hémorroïdes
• Brûlures mineures :
- Mélanger de l'huile végétale à de l'oignon cuit et appliquer en cataplasme.
• Repousse des cheveux

Publié dans aliments et santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article